Une hirondelle ne fait pas le printemps | ETFinances
Go to Top

Une hirondelle ne fait pas le printemps

Le marché nous y a habitués : après la tempête le calme. Les principaux indices sont désormais à l’équilibre pour la 8é fois de l’année malgré de fortes variations. Le risque d’un décrochage s’éloigne pour le moment. Pour la première fois depuis le début de l’agitation boursière fin janvier, la volatilité repasse sous les 15.
Ce n’est pas une surprise. Le scénario d’une guerre commerciale mettant à genoux les marchés semblait improbable ainsi que nous le précisions dans notre « Lettre des Gestion » du mois d'avril. Ainsi, l’embellie actuelle correspond plus à un soulagement qu’à une amélioration des perspectives économiques ou financières.
Pourtant, il nous semble erroné de penser qu’il ne s’est rien passé. Des marchés d’actions proches de l’équilibre ne doivent pas masquer deux profonds changements auxquels doivent faire face les investisseurs : La suite de ce contenu est réservé aux abonnés ETFinances. Vous souhaitez vous inscrire ? Appelez-nous ou Cliquez ici !

,