Go to Top

Prism ETF

Notre regard sur le marché des ETF

“Short vol” ou comment jeter le bébé avec l’eau du bain

Le 5 février 2018, les investisseurs ont découvert que l’inflation commençait à poindre. D’un point de vue historique et statistique, il n’y a rien d’étonnant qu’à ce stade du cycle économique des tensions inflationnistes se concrétisent. Le point de vue de l’investisseur est différent. Sa mémoire est impactée de manière exponentielle par les événements récents. La magie d’une croissance économique sans inflation a embrumé son regard jusqu’au 5 février. Le …Read More

LA GESTION ACTIVE EST MORTE ! VIVE LA GESTION ACTIVE !

Il y a des disparitions dont il faut se réjouir en tant qu’investisseur. Le succès croissant des ETF, ces fonds indiciels cotés et peu coûteux, transforme profondément le paysage de la gestion. Il s’agit véritablement d’une révolution dont nous ne mesurons pas encore toutes les conséquences. La gestion dite « active » promet de faire mieux qu’un indice de référence en utilisant diverses méthodes basées sur la macro-économie, une connaissance approfondie des …Read More

Le succès des ETF en 2 graphiques

Même si la gestion active peut se targuer d’avoir arrêter l’hémorragie, la gestion passive continue de collecter massivement. La collecte record de 2016 sera sans doute battue en 2017. On peut estimer que d’ici 2022, la gestion passive pèsera autant que la gestion active. D’ici là les professionnels français de l’épargne donneront-ils la possibilité aux français de découvrir les attraits des ETF ? On y travaille !

Y a-t-il une bulle sur les ETF ?

Rarement un produit financier aura autant comblé un besoin sans réponse des investisseurs au cours des 30 dernières années. Jusqu’alors ils avaient le choix entre les titres vifs et les OPCVM de gestion active. Les premiers peuvent être achetés à cours connu de manière peu coûteuse, mais il n’est pas simple d’assurer une réelle diversification, ne serait-ce que par la difficulté, voire l’impossibilité, d’accéder à certains marchés lointains ou réservés aux investisseurs institutionnels. Il faut également …Read More

Lancement d’un ETF attractif

  Un nouvel ETF créé par ACSI funds semble intéressant.  Il cible les sociétés avec un taux de satisfaction client élevé. Ses frais de gestion sont de 0,65%. Il est relativement intuitif d’estimer que des sociétés dont la clientèle est satisfaite, dans leurs produits et leurs services, vont, sur le long terme être couronnées de succès. L’indice ACSIITR, que suit l’ETF, affiche une sur-performance très régulière du S&P500 sur les dix dernières années. …Read More

Trump n’est pas le seul gagnant de l’élection américaine

L’élection de Trump a fait un gagnant : Les ETF Selon le site etf.com, un flux de près de 24 milliards de dollars sur les ETF a été enregistré. Il se répartit : 20 milliards sur les actions et 4 millards sur les obligations. l’ETF SPDR S&P500 ayant attiré le plus d’attention capte la moitié des flux à lui seul. Les grands perdants sont l’ETF PowerShare nasdaq QQQ, ishare MSCI emerging …Read More

sécurite informatique : les experts inquiets

Il n’y a pas une semaine sans que l’on s’inquiète de nouvelles conséquences du piratage de systèmes informatiques. Les téléphones sous Android auraient des logiciels espions pré-équipés. La société Kriptowire a repéré ce logiciel. Il serait créé par Shanghai Adupt technology qui enverrait les données des utilisateurs sur un serveur basé en Chine. Plus de 700 millions de téléphones pourraient être concernés. Bien plus grave, les implants médicaux comme les pacemaker pourraient être de nouvelles …Read More

Warren buffet change d’avis sur ses investissements

En 2013, Warren Buffet critiquait vivement l’investissement dans les compagnies aériennes. Il semble que le milliardaire ait depuis changé d’avis. Il  réinvestit massivement dans le secteur en injectant 1,2 milliard de dollars dans trois compagnies aériennes américaines, tout en délaissant le secteur Européen. Pari gagnant à en croire Bloomberg. Son investissement lui a rapporté 435 millions de dollars en quelques semaines, soit un gain de près de 35%. Source : …Read More

Les sociétés de gestion (trop?) en forme

Le résultat d’exploitation des sociétés de gestion n’a jamais été aussi élevé depuis 2007. Il retrouve leur niveau d’avant la crise financière à 22.2%. Hasard du calendrier  le régulateur anglais estime que les marges des sociétés de gestion britanniques sont faramineuses. Il insiste aussi sur le fait que les performances des gérants actifs sont moins bonnes que les indices. Malgré les problématiques rencontrés par les sociétés de gestion (frais de gestion …Read More